Breadcrumbs

Camping : quelles positions sexuelles… sous la tente ?

Camping : quelles positions sexuelles… sous la tente ?

 

Pour certain, la Nature et le grand air sont l’aphrodisiaque ultime ! C’est très personnel, car pour d’autres, l’idée de se contorsionner sous la tente est moyennement sexy… mais quoi qu’il en soit, si vous faites partie de la première catégorie, vous êtes au bon endroit : nous avons les meilleures positions sexuelles pour une nuit passionnée sous la tente !

 

Bien sûr, l’espace disponible est souvent problématique lorsque l’on campe, alors si vous voulez éviter de vous cogner dans les piquets, ou de vous emmêler dans les fermetures-éclair, testez des positions qui nécessitent une amplitude de mouvement limitée. Voilà ce que vous pouvez essayer…

 

  1. 1. La cuillère

Cette position sexuelle est parfaite lorsque l’espace est réduit. Vous êtes tous les deux allongés sur le côté, l’homme pénètre la femme par derrière. Les mouvements sont aisément contrôlables et c’est une position très romantique. À tester dans un sac de couchage deux places !

 

  1. 2. Le Missionnaire

Voilà une autre position idéale quand le contexte rend les cascades et les grands écarts hors de question. Le sol peut être très dur lorsque l’on campe ; alors pensez à placer un oreiller sous les fesses de votre partenaire, pour améliorer son confort, et surélever son pelvis. L’avantage ? Davantage de contact direct avec le clitoris : on allie l’utile à l’agréable, et on augmente les chances de la fille d’atteindre l’orgasme.  

 

  1. 3. La levrette paresseuse

Toute l’excitation d’une position “par derrière”, mais en gardant un rythme un peu plus calme et un peu

plus lent; la levrette paresseuse est une bonne astuce. Une fois en position, vous vous allongez, et optez pour des mouvements tout en douceur.

 

La position sexuelle parfaite pour le camping

Le tout n’est pas de trouver la bonne position dans la tente, mais la bonne position pour la tente. Une nuit romantique dans la nature, c’est aussi profiter de tout ce qu’elle a à nous offrir : un coucher de soleil, les étoiles, le son des vagues… voilà qui va contribuer à créer une ambiance qui donne envie de câliner…

Choisissez un coin tranquille, plantez la tente avec l’entrée face au panorama, à l’écart des sentiers, histoire d’éviter de subir (et de faire subir) les nuisances sonores aux autres campeurs. Si vous avez dû vous accommoder d’un voisinage (on ne peut pas tous trouver un emplacement au milieu de nulle part), souvenez-vous que les voix portent, et essayez d’être discret… pour information, le son caractéristique d’un sex-toy vibrant s’entend de loin ! Si vous vouliez tenter l’amour à la belle étoile, méfiez-vous aussi des voisins : les buissons, ça ne cache pas tant que ça.

Mais se dire que l’on peut être entendu est aussi un peu aphrodisiaque, non ?

 

Mettez-vous à l’aise

Avec quelques petits détails, le camping sauvage peut devenir cosy ! Optez pour une tente avec autant d’espace que possible –et ne négligez pas la hauteur. Emportez avec vous de vrais oreillers moelleux. Souvenez-vous que les matelas gonflables peuvent être un peu traîtres, surtout dans les moments d’action. Essayez les matelas en mousse (comme les matelas de yoga), ou une couverture épaisse. Assurez-vous d’avoir une tente avec des poches, histoire de savoir où trouver les préservatifs (la nature c’est bien, en profiter sans oublier de se protéger c’est mieux !). Enfin, à moins d’être sportif, ne vous installez pas trop loin de la voiture : devoir faire des dizaines d’allers et retours va vous épuiser, alors que le but, c’est de garder votre énergie pour la nuit qui vient…