Breadcrumbs

Le préservatif est incontournable : le “bon” sexe est du “safe” sexe


Quand il s’agit de prendre soin de soi, il est peu de choses aussi importantes que le sexe en toute sécurité ! Bien gérer sa vie sexuelle, c’est anticiper les préservatifs, savoir les utiliser, et en faire un atout pour encore plus de passion… Suivez le guide.


Le sexe, quelle aventure fantastique… avec deux facteurs à ne jamais, jamais oublier : les risques d’Infections Sexuellement Transmissibles, et les risques de grossesse. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne tient qu’à vous de vous protéger et de profiter du sexe pour ce qu’il est : un moment intense, agréable, tendre ou acrobatique, selon l’humeur, et parfois tout ça à la fois !

Le virus du SIDA est toujours actif. Le risque de contagion est réel ; et chez certaines catégories de personne, il est même en augmentation(1). Et les grossesses involontaires tournent autour de 15 à 20% des grossesses chaque année en France (2). 

Qu’est-ce que le sexe protégé?

Le sexe protégé, cela signifie que vos contacts sexuels sont entourés de certaines précautions. Ces précautions sont là pour vous protéger vous et votre partenaire, à la fois des grossesses non-désirées, des IST, des infections génitales, du virus du SIDA, de la chlamydia, de la gonorrhée… et autres soucis indésirables, et potentiellement très dangereux.

Le sexe protégé, c’est d’éviter d’échanger des fluides vaginaux ou du sperme, et du sang.

 

La base du sexe protégé: la contraception
Les préservatifs contribuent à éviter les grossesses indésirables, mais ils vous protègent aussi contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST), car ils remplissent le rôle d’une barrière mécanique qui va empêcher l’échange de fluides corporels (sperme et fluides vaginaux, sang). Il en existe de si nombreux modèles qu’il est impossible que vous ne trouviez pas le préservatif qu’il vous faut : texturé, parfumé, sans latex, extra-lubrifié, XXL…  

 

Enfiler un préservatif n’a pas à être une corvée : c’est un moment qui peut être fun, et se faire à deux ! Intégrez-le aux préliminaires, et il cessera de représenter une « interruption » intempestive. Il suffit de savoir comment le mettre correctement. Pour installer efficacement un préservatif, voilà les étapes à respecter :

  • Sortez le préservatif de son emballage; assurez-vous de ne pas le déchirer (pas de ciseaux, attention aux ongles).
  • Placez l’extrémité, ou le réservoir, sur le pénis en érection.
  • S’il y a un réservoir, utilisez le pouce et l’index pour le pincer et vous assurer qu’il n’y a pas d’air emprisonné (une bulle d’air peut causer une déchirure).
  • Déroulez ensuite le préservatif jusqu’à la base du pénis. S’il ne se déroule pas bien, assurez-vous qu’il n’est pas à l’envers… si vous n’êtes pas sûr, pas de panique, essayez avec un autre préservatif.
  • Après l’éjaculation, retirez-vous, en maintenant le préservatif à la base, pour le maintenir en place.
  • Si vous appréhendez, entraînez-vous !

Vous faire dépister : où se faire tester pour les IST ?
Si vous présentez les symptômes d’une Infection Sexuellement Transmissible, il est important de vous faire dépister au plus vite. Si vous avez fait l’amour sans protection, n’attendez pas pour vous rendre dans un centre de dépistage ou chez votre médecin, qui pourra vous indiquer la marche à suivre et les interlocuteurs adaptés. Les professionnels de la santé (médecins, centre de dépistage anonyme et gratuit) sont tenus par le secret médical : ils ne parleront de votre visite à personne. De nombreuses IST n’ont pas de symptômes visibles: vous pouvez être contaminé sans nécessairement en montrer des signes.

Si vous pensez avoir couru un risque, n’angoissez pas seul-e dans votre coin. Des professionnels peuvent vous aider !

Protégez-vous !

Vous protéger, protéger votre partenaire, dépend de vous. Préservez votre santé et celle de ceux que vous aimez, passe par le préservatif. Il ne s’agit pas de « faire confiance », de s’en passer « juste une fois ». Le préservatif est la seule protection efficace contre les IST. Protégez-vous !

 

1 : http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/VIH-sida-IST/Infection-a-VIH-et-sida/Donnees/Donnees-epidemiologiques-sur-l-infection-a-VIH-et-les-IST

2: http://www.carnetsdesante.fr/Grossesses-non-desirees-ce-que